Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Notre-Dame Saint-Jacques de Reims
Menu

Façade occidentale

la prédominence des lignes verticales de la façade occidentale lui donne beaucoup d'élégance, les tympans, les gâbles et les pinacles aspirent le regard vers les hauteurs.

La galerie des rois date du milieu du XIVè et est composée de 56 statues. Ces rois n'ont jamais été identifiés de façon certaine, il semble logique qu'on y retrouve des rois de France et des ancêtres du Christ. Au centre la représentation du baptême de Clovis par saint Remi.

                                       

 

L'étage de la grande rose. La grande rose est surmontée d'un ensemble de statues représentant le combat de David et Goliath

                                         

LE PORTAIL CENTRAL de la façade occidentale est dédié à la Vierge Marie, sa vie et sa glorification.
Le gâble qui le surmonte représente le "Couronnement de la Vierge par le Christ".
Sur les marches du trône, six anges balancent des ostensoirs, le monde est aux pieds de la Vierge, et le soleil au-dessus de la main du Christ.

                                   
Les grandes statues des ébrasements:
- à droite, l'Ange de l'Annonciation et la Vierge, la Vierge de la Visitation et sa cousine Elisabeth, puis le Roi David (ou Zacharie, époux d'Elisabeth) et le Roi Salomon.
- à gauche, une servante (ou la Vierge de la Purification), Siméon le grand Prêtre, Marie tendant l'Enfant à Siméon et Joseph. Aux côtés de Joseph, Isaïe et la Reine de Saba.
Au trumeau, la Vierge Reine tenant l'enfant Jésus.
Les voussures ont subies de nombreux remaniements au cours des siècles. Sur l'ensemble des figurines seules dix-sept datent du XIIIe siècle, au côté gauche et vingt-trois au côté droit. On peut y voir les ancêtres de la Vierge représentés en rois musiciens, des scènes de la vie terrestre de la Vierge, dont la crèche de Bethléem, des prophètes, des saints, des anges ainsi que Dieu dans le buisson ardent...Voir l'album photo
 

LE PORTAIL DE DROITE ou côté sud, est surmonté du gâble du "Jugement Dernier".
Le Christ est sur un trône, à ses côtés des anges portent les instruments de la Passion.

   
Les grandes statues de l'ébrasement de droite représentent les christophores (annonciateurs du Christ) : Siméon, Jean-Baptiste, Isaïe, Moïse, Abraham, Aaron. Elles datent du tout début de la construction de la cathédrale (v. 1220).

Celles de l'ébrasement de gauche (v. 1255) de facture rémoise, représentent Roi, Evêque, Pape et Docteurs de la loi.
Dans les voussures des scènes de l'Apocalypse.
Au linteau, Conversion de Saint Paul. Voir l'album photo
 

LE PORTAIL DE GAUCHE ou côté nord, est consacré à la "Passion du Christ".

Au gâble, le Christ crucifié entre la Vierge et Saint Jean.  
Aux ébrasements :
- côté droit, Saint Florent diacre, Saint Jocond, Sainte Eutropie (soeur de St Nicaise), apôtre Saint Jean, Saint Rigobert?
- côté gauche : Ange au sourire, Saint Denis ou Albert de Louvain , Ange tenant un encensoir, Sainte Hélène ou Sainte Célinie mère de Saint Remi, Saint Nicolas? Saint Etienne?
Les scènes des voussures relatent la Passion du Christ.
Au linteau, histoire de Saint Paul, le chemin de Damas.

Voir l'album photo

 

 

 

Il est possible de discerner plusieurs ateliers de sculpture s'échelonnant sur près d'un demi-siècle, influencés par les sculptures de Chartres, d'Amiens ou par l'art antique. Un dernier atelier, contemporain de l'architecture (après 1255) l'atelier "rémois" fait une synthèse des apports divers, pour créer un style champenois original qui trouve sa consécration dans l'ange au sourire.

                                    .