Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Notre-Dame Saint-Jacques de Reims
Menu

Les cathédrales successives

La cathédrale de Reims est une réalisation majeure de l'art gothique en France tant pour son architecture que pour sa statuaire.

 

Dès le milieu du IIIème siècle un évêque, saint Sixte, est installé à Reims.

Une première cathédrale est construite, l'église des Saints Apôtres, elle se trouvait à l'est de l'édifice actuelle.

 

Cathédrale de Saint Nicaise

Au dédut du Vème siècle l'évêque Nicaise choisit l'emplacement actuel pour construire une cathédrale dédiée à la Vierge. Devant cette cathédrale s'èlevait un baptistère, baptistère ou fut baptisé le roi Clovis, en 498/499, par l'évêque saint Remi.

Dans les années 780 le pape décerne à l'évêque de Reims le rang d'archevêque, 11 diocèses sont alors sous sa juridiction.

Le 5 octobre 816 Louis le Pieux est sacré à Reims par le pape Etienne IV.


Cathédrale d'Ebbon et Hincmar

Au IXème siècle les archevêques Ebbon et Hincmar reconstruisent une cathédrale digne d'accueillir le sacre du roi.

En 1027, s'appuyant sur la possession de la Sainte ampoule, les archevêques de Reims réussissent à faire reconnaitre la cathédrale de Reims comme cathédrale des sacres. A partir de cette date tous les rois, sauf Louis VI le gros et Henri IV, seront sacrés à Reims.

Cette deuxième cathédrale est agrandie par l'archevêque Samson au XIIème siècle.

Le 6 mai 1210 un incendie ravage la cathédrale.

 

Cathédrale du XIIIe siècle

Le 6 mai 1211 l'archevêque Aubry de Humbert pose la première pierre de la cathédrale actuelle.

A la fin du XIIIème siècle la nef et la toiture sont terminées, la façade est construite jusqu'à l'étage de la galerie des Rois.

En 1481 un incendie détruit une partie de la toiture. La toiture et les tours seront reconstruites mais en raison de cette couteuse restauration les flèches prévues sur les tours et à la croisée du transept ne seront jamais construites.